IMG_2082.jpg
IMG_2052.jpg

Il y a des événements qui nous bousculent…

Pour moi, c’était un accident d'escalade à l'âge de 16 ans. On me disait que je ne pouvais plus danser. Pourtant la danse m’a permis de me relever. Cet accident, c'est l'enseignement qui m'a amenée à emprunter des voies pour guérir et pour explorer mon expression corporelle.

LES TEMPS FORTS 



En savoir plus sur mon histoire - PODCAST (37mn) 

Suite à cette vidéo pensée et filmée par Yann Macherez avec l'aide immense de ma soeur Malissa, vous comprendrez que j'ai eu un accident à l'âge de 16 ans. J'étais en classe d'escalade et je suis tombée de 7 mètres. Cependant mon accident m’a offert un cadeau, celui de devenir consciente de mon corps. J’ai vécu un basculement qui m’a fait réaliser que je me sentais étrangère à moi-même : qui habitait ce corps dans lequel je vivais pleine de joie depuis 16 ans.Après 1 mois d’immobilité, j’ai été privée d’activité physique. J'ai été opérée à l'aide de vises qui ont permis de redresser mes lombaires. C'est alors que je devais complètement mettre la danse de côté. Ainsi pendant quelques années, je me suis éloignée de la sensation de danser. En revanche, je me suis rapprochée de la conscience de mon corps, dans un premier temps, à travers le yoga et la sophrologie. C’était le moment de découvrir mon nouveau corps. Mettre mon attention « en dedans », à l'intérieur de ma chair, mes os, dans chaque « creux  » et « plein ».

A 20 ans, je reprends doucement la danse. Parmi les cours de sport en université, je n’ai pas pu résister à la danse contemporaine. A 21 ans, mon frère m’emmène à une soirée de danse médecine. Pour la première fois, je découvre l’expérience de la danse libre, dans un espace sans jugement. Cette expérience m’a ouvert à un champ d’exploration, que je n’ai cessé de nourrir à partir de ce moment.Aujourd’hui, j’ai la sensation d’avoir appris à me connaitre dans mon corps et par mon corps. J’ai des souvenirs corporels dont ma conscience se rappelle mais mon mental ne peut y mettre de mots. J’ai des souvenirs de présence totale avec mon corps dans des moments de Danse Contact Improvisation, Feldenkrais, Rio Abierto et tant d’autres…

Mon esprit aventurier m'amène en Afrique du Sud. en 2018 Je découvre là-bas la puissance du silence, lors d'une retraite de 10 jours sans parler, ni lire, ni écrire, sans regard avec autrui. 10 jours à méditer en posture d'immobilité. J'ai reçu tant de clarté et de prises de conscience qu'ensuite je suis partie expérimenter l'état méditatif de la danse en silence avec soi. Cela était une expérience très transformatrice qui m'a donné l'élan d'enclencher de grandes transitions dans ma vie au niveau de ma vie amoureuse, ma vie professionnelle et l'endroit où je voulais vivre.

Je me suis formée en danse consciente. Je suis rentrée en France en 2020 et j'ai commencé à me former via Ecstatic Dance Paris ; ce qui m'a permis d'améliorer mon écoute de la musique et créer des playlists qui transportent dans un 
voyage en Soi. J'ai eu une initiation à la Roue de la Médecine par Marine @coeurdautomne. Et je continue de m'ouvrir et approfondir ma pratique avec des retraites parfois en silence (Village de Pruniers 2022, La Kambrousse 2020, 2022) et des stages de danse (GagaLab 2022, Deltebre Dansa 2021). 

Aujourd'hui, je suis intimement convaincue que l'aspect libérateur de la danse liée avec les vertus du silence donnent des clés au clé que l'esprit peut ensuite capter. C'est ce qu'il m'est arrivé et m'arrive encore aujourd'hui lorsque je danse; chez moi les actions alignées avec le coeur sont prises une fois que l'idée ait été transmise par le corps et qu'elle soit intégrée par le mental.
Copy of Dara explora (1).png
"Danser et se relever" DaraPodcast "Femme Courage"
00:00 / 37:33